Tchad: Le siège de la Cen-Sad provisoirement à N’djamena

CEN SAD A N'DJAMENACEN SAD A N'DJAMENA

Annonces

Partagez!

De décisions importantes ont été prises à l’issue du sommet extraordinaire de la communauté des États sahélo-sahariens qui s’est achevé le 13 avril dernier dans la capitale Tchadienne.

Pour des raisons de sécurité, les chefs d’État de la Cen-Sad (La communauté des États Sahélo Sahariens) ont décidé samedi dernier de délocaliser le siège de cette organisation de Tripoli en Libye pour N’djamena au Tchad. La capitale tchadienne est désormais le siège temporaire de cette communauté comme l’ont décidé les dirigeants de la Cen-Sad.

Réuni en sommet extraordinaire samedi à N’djamena, plusieurs sujets allant dans le sens de la relance économique de cette organisation ont été évoqués. En plus de la délocalisation du siège de la Cen-Sad, la communauté s’est dotée d’un nouveau traité.

Le nouveau traité porte sur le fonctionnement et les perspectives de la communauté ainsi que les voies et moyens de consolidation de la dynamique de cette organisation.

Par ailleurs, la question des contributions financières a été évoquée. Le président Idriss Déby Itno a appelé les pays membres à s’acquitter de leurs cotisations.

Rappelons que la Cen-Sad est une organisation internationale regroupant 29 États africains.Créée le 4 février 1998 à Tripoli (Libye) à l’issue du sommet réunissant les chefs d’État des pays suivant: Libye, Mali, Niger, Soudan, Burkina Faso et du Tchad, elle a pour principal objectif, l’établissement d’une union économique globale basée sur une stratégie à travers un plan de développement complémentaire avec les plans nationaux de développement des pays concernés, englobant l’investissement dans les domaines agricole, industriel, énergétique, social et culturel.

LIRE AUSSI Libye : Les combats font 121 morts

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire