Telecoms : le groupe Vivendi obtient une licence au Gabon

licence telecomTélécoms

Ads

Partagez!

Le Groupe Vivendi Africa (GVA) vient d’obtenir une licence au Gabon. Suite aux déboires malheureux avec le gouvernement béninois, le groupe a décidé d’investir au Gabon. GVA est une filiale du groupe Bollore, appartenant au mania des affaires du même nom, très présent en Afrique notamment dans le secteur portuaire.

Près de 20 milliards de francs CFA seront injectés pour raccorder les clients rien qu’à Libreville. Objectif: développer le raccordement des habitations en fibre optique. Le groupe vise à connecter en très haut débit les foyers et les bureaux en passant par les câbles électriques de l’opérateur d’électricité. Ainsi un accord a été trouvé avec la SEEG et le ministère en charge de l’énergie. Avec la crise économique actuelle, il est rare de voir des entreprises étrangères investir au Gabon. Il faut croire que le secteur des télécommunications reste toutefois particulièrement porteur.

C’est donc un nouveau concurrent de Gabon Télécom qui s’installe dans le pays. L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques (ARCEP) vient de leur délivrer une licence d’opérateur ISP ce vendredi. Au grand bonheur des gabonais qui n’avaient d’autres choix que d’utiliser la connexion 4G via leur smartphone. Il faut rappeler que l’ADSL est très peu répandu au Gabon (moins de 15.000 lignes activées). Le nombre de connexions ADSL actives est en constante baisse malgré les efforts de l’opérateur historique.

D’après nos sources, les premiers raccordements auront lieu à partir du mois septembre 2017 au plus tard. Le matériel est actuellement en cours d’acheminement vers le Gabon depuis leurs entrepôts.

Un environnement des affaires favorable aux investissements étrangers

« C’est l’environnement des affaires dans le secteur des télécommunications qui a poussé GVA à s’intéresser au Gabon. Les efforts, entrepris par le gouvernement dans ce domaine, permettent aujourd’hui de désigner le Gabon comme l’un des pays d’Afrique francophones les plus attractifs. » déclare un responsable du projet.  

Le groupe GVA est le deuxième gros groupe français à s’installer dans les télécoms au Gabon. L’année dernière c’est Axione, filiale de Bouygues, qui s’était installée, pour opérer la fibre optique.

Les tentatives d’entrer sur le marché sénégalais et ivoiriens n’ont pour le moment pas été fructueuses pour Bolloré. D’après nos informations, les conditions réglementaires, et tarifaires n’y sont toujours pas réunies. Toujours est-il que GVA compte bien s’appuyer sur l’expérience de sa filiale Brésilienne qui délivre des services de triple-play aux usagers finaux (internet, téléphone, télévision). Une mauvaise nouvelle pour CANAL+ qui fait parti du même groupe!