Burkina : Le président Roch Kaboré condamne l’assassinat de cinq enseignants

roch-marc-christian-kaboreroch-marc-christian-kabore

Annonces

Partagez!

Cinq enseignants ont été tués dans la région du Centre-Est au Burkina Faso.

Le vendredi 26 avril 2019, quatre enseignants ont été tués par des hommes armés à Comi-Yanga dans la région Centre-Est au Burkina. Un cinquième, blessé grièvement, a finalement fini par rendre l’âme, portant le bilan à cinq morts.

Le lendemain, le Chef de l’Etat burkinabè Roch Kaboré a condamné « énergiquement » cet assassinat de « forces obscures ». Il a aussi déclaré avoir « instruit les forces de défense et de sécurité de traquer et de retrouver les auteurs de cet assassinat« .

Ces assassinats interviennent alors qu’une opération militaire d’envergure a été lancée depuis le 7 mars 2019 dans le Centre-Est et à l’Est contre les repaires de groupes terroristes. Cette opération a permis la réouverture d’écoles qui avaient été obligées de fermer à cause des agressions et des menaces des forces terroristes.

LIRE AUSSI Roch Kaboré négocie avec des terroristes : Le gouvernement dément, l’opposition s’interroge

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire