Roch Kaboré négocie avec des terroristes : Le gouvernement dément, l’opposition s’interroge

roch-marc-christian-kaboreroch-marc-christian-kabore

Annonces

Partagez!

Le journal Africa Intelligence a révélé récemment que le président burkinabè a entamé des négociations avec les terroristes. Une information que dément le gouvernement mais suscite les questions de l’opposition politique.

Le président burkinabè Roch Kaboré a-t-il pris langue avec les terroristes afin de négocier la fin des attaques que subit le pays ? C’est ce que croit le journal Africa Intelligence, qui donne des détails assez précis sur les personnes qui ont été contactées par les autorités burkinabè pour entrer en contact avec les principaux groupes terroristes qui agressent le Burkina.

Mais le gouvernement burkinabè a démenti cette information. Cela ne suffit cependant pas à convaincre l’opposition politique, qui a manifesté ce 25 avril 2019, ses inquiétudes et ses interrogations.

Elle relève également que le président burkinabè a, à plusieurs reprises, accusé son prédécesseur, Blaise Compaoré, d’avoir noué des relations suspectes avec lesdits groupes.

L’opposition s’interroge sur la contrepartie de ces négociations et s’inquiète d’avoir à gérer, si elle accédait au pouvoir, un héritage issu de ces présumés accords.

LIRE AUSSI Burkina : Un ancien ministre de Roch Kaboré candidat à la présidentielle

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire