CAN 2019: LA CAF DISCUTE AVEC LA FÉDÉRATION SUD-AFRICAINE

Le patron de la CAFLe patron de la CAF

Annonces

Partagez!

Après avoir retiré l’organisation de la prochaine CAN Total au Cameroun il y a quelques jours, la Confédération africaine de football (CAF), a contacté la Fédération sud-africaine de football, si son pays est prêt à abriter l’édition 2019, de la Coupe d’Afrique des nations.

Par EE

« Nous ne pouvons prendre aucune forme d’engagement envers qui que ce soit parce que cela doit passer par le gouvernement. Le gouvernement doit nous donner une certaine orientation. Et vous ne pouvez même pas demander au gouvernement (un soutien financier) quand vous devez faire face à des problèmes sociaux au sein de votre pays. Il est donc extrêmement difficile de s’attendre à ce que le gouvernement vienne nous soutenir à chaque fois », a indiqué lundi 3 décembre, Russell Paul, vice-président de la Fédération sud-africaine de football (SAFA), en réponse à la sollicitation de la CAF.

Souvent sollicité par la CAF comme pompiers de service pour l’organisation de ses compétitions, la CAF s’est de nouveau remise à l’Afrique du Sud. 

Mais l’instance dirigeante du football sud-africain qui a annoncé dimanche 2 décembre qu’elle a été contactée par la CAF,  ne pourra se prononcer sur ce dossier qu’après avoir discuté avec le gouvernement.

Au cas où le gouvernement d’Afrique du Sud venait à céder aux sollicitations de la CAF, ce sera peut-être une déception pour le Maroc qui désire également accueillir la compétition à la place du Cameroun.

Rappelons que presque 48 pays sur 54 ont voté pour l’organisation de la coupe du monde 2026 au Maroc. l’Afrique du Sud avait voté contre le Royaume chérifien.

LIRE AUSSI  Coupe d’Afrique des Nations: Le Cameroun va organiser l’édition de 2021

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire