Centrafrique : Quatre branches des ex-seleka s’unissent pour la paix

Les rebelles en CentrafriqueLes rebelles en Centrafrique

Annonces

Partagez!

Il s’agit du CNDS d’Adoulaye Hisseine, du FPRC de Nourredine Adam, du MPC du « général » Mahamat Al Khatim et de l’UPC  d’Ali Darass.

Ces groupes politico-militaires ont signé un accord de paix le 5 août à Moyenne-Sidio. Cet accord visent lutter contre l’insécurité et surtout à défendre les intérêts des éleveurs peuls.

Les quatre groupes rebelles sont issus des ex-séléka. A l’initiative d’Adoulaye Hisseine du CNDS, ils ont décidé de taire leurs divergences, et de s’unir.

L’accord de Moyenne Sidio vise à ramener la paix en Centrafrique. Il a aussi pour objectif de défendre les  intérêts des éleveurs et commerçants peuls.  Mais aussi combattre le banditisme dans la zone de la transhumance et dans tous les fiefs que ces groupes rebelles contrôlent. A cet effet, l’accord prévoit la mise en place d’une commission commune.

Cette commission sera chargée de régler de manière pacifique les conflits entre les commerçants et les éleveurs. Aussi l’accord prévoit aussi la création d’une force mixte qui va sécuriser les couloirs de transhumance entre les quatre parties.

Rappelons qu’un accord similaire avait déjà été signé l’année dernière par deux branches des ex-seleka. Mais cet accord n’a jamais été respecté.

LIRE AUSSI  Centrafrique : Les attentes des députés envers Guterres

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire