La République démocratique du Congo produit à elle seule 63% du cobalt

Annonces

Partagez!

La République démocratique du Congo produit à elle seule 63% du cobalt . Détenant 40% des réserves mondiales de ce minerai, ce pays devient ainsi le premier producteur et exportateur mondial du métal vert et s’impose comme un pays stratégique dans l’approvisionnement de l’industrie mondiale.

Des pays comme la France et le Royaume-Uni ambitionnent le tout électrique à l’horizon 2040. Accroître la capacité de production actuelle aura un impact direct sur la satisfaction de la demande mondiale de plus en plus croissante avec des retombées conséquentes sur tous les acteurs de la chaîne, y compris l’État congolais.

Il ne faut pas l’oublier que le recours au cobalt a été dicté par une plus grande prise de conscience des défis environnementaux sur le plan international. Avec le réchauffement climatique, les leaders du monde s’attaquent de plus en plus aux émissions polluantes, notamment l’émission des gaz à effet de serre. Ceci fait que les entreprises qui utilisent le cobalt – parmi lesquelles des multinationales – sont souvent sous pression des ONG qui veulent connaître la traçabilité du métal vert : de l’extraction à son utilisation dans les industries occidentales.

Pour être en harmonie avec leurs propres normes, les entreprises qui utilisent le cobalt dans leur industrie sont devenues de plus en plus exigeantes – ce qui est normal – quant au respect des conditions d’extraction d’un métal qui rentre dans ce que l’on appelle « l’industrie verte », respectueuse des normes sociales et environnementales.

Il se fait que la RDC n’a pas encore bonne presse sur ce terrain. L’exploitation de son cobalt est souvent pointée du doigt à cause de l’importance de son secteur artisanal d’extraction qui représente 20% dans la chaîne.

En outre, l’exploitation du cobalt congolais est critiquée à la suite de l’utilisation des enfants mineurs, âgés de moins de 18 ans, dans le processus d’extraction. Loin s’en faut, l’exploitation minière industrielle n’est pas épargnée par la critique. Des ONG signalent souvent des expulsions forcées des communautés de leurs villages, des conditions de travail inférieures aux normes et des impacts environnementaux dévastateurs.

En organisant la conférence minière à Kolwezi, là où s’exploite le cobalt, la RDC veut lancer un signal fort à l’industrie minière et à tous les partenaires intéressés, notamment les ONG de l’environnement et de défense des droits de l’homme qui surveillent de près ce secteur.

LIRE AUSSI  RDC : Le Centre Carter épingle la Gécamines

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "La République démocratique du Congo produit à elle seule 63% du cobalt"

Laisser un commentaire