Riz avarié en Cote D’ivoire: Les 18 000 tonnes seront détruites ce 16 avril 2019

Le Centre de valorisation et d’enfouissement technique de KossihouenLe Centre de valorisation et d’enfouissement technique de Kossihouen

Annonces

Partagez!

Selon un communiqué du ministère ivoirien du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, les 18 000 tonnes de riz avarié d’origine birmane mises sous scellée le 30 mars dernier seront détruites ce mardi 16 avril 2019. L’opération va se dérouler au Centre de valorisation et d’enfouissement technique de Kossihouen, à l’ouest d’Abidjan.

Ainsi que nous l’annoncions le 8 avril dernier, ce riz du navire OCEAN PRINCESS avait été refusé d’importation au pays des hommes intègres suite aux informations et aux renseignements de la brigade mobile de contrôle du ministère.

Le bateau qui avait échoué son débarquement en Guinée et au Togo  avait réussi à débarquer au port d’Abidjan en Cote d’ivoire. Mais avec la collaboration sous régionale et les échanges d’informations des structures en charge du contrôle et de la vérification de conformité, les analyses en territoire ivoirien ont confirmé les doutes des autorités burkinabé.

Et les 18 000 tonnes de riz avaient été déclarées non conformes. Dans un communiqué en date du 30 mars 2019 les autorités ivoiriennes avaient pris la décision  de mettre tout le stock sous scellée en vue de sa destruction. A en croire les autorités ivoiriennes, ce sera chose faite ce mardi.

LIRE AUSSI Cote d’ivoire : Du riz impropre à la consommation sous scellée

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire