Côte d’Ivoire : Le dialogue politique n’a pas porté fruit

Ads

Partagez!

En Côte d’Ivoire, le gouvernement a clos le 17 février 2020, le dialogue politique avec l’opposition. Pas de signature, pas d’accord entre les parties. Le Chef de l’Etat décidera de la suite à donner.

La rencontre du lundi 17 février 2020 devait aboutir à une signature avec les partis politiques. C’est avec surprise que des acteurs politiques, notamment l’opposition a constaté ce changement de programme. Le dialogue a plutôt été clos par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

« Le Premier ministre a fermé le dialogue alors que nous n’étions arrivés qu’à un rapport d’étape. Nous avons été pris de court », indiqueJean-Gervais Tchéidé, le vice-président de la coalition en charge des élections. 

L’opposition déplore que les sujets comme l’abandon des charges de la justice ivoirienne contre Laurent Gbagbo ou une plus grande indépendance de la Commission électorale, aient été mis de côté.

Le Premier ministre a souligné qu’il rendrait compte de ces décisions au chef de l’État et que ce dernier avisera sur ces points.

Lire aussi Le Niger adopte les cartes biométriques

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire