Gabon : Dissolution de l’assemblée nationale

Marie Madeleine MborantsuoMarie Madeleine Mborantsuo
Partagez!

La décision est de la Cour constitutionnelle du Gabon. L’annonce a été faite ce lundi 30 avril en direct à la télévision nationale par la présidente de la haute juridiction Marie-Madeleine Mborantsuo.

Au Gabon, l’assemblée nationale vient d’être dissoute, selon une déclaration de la Cour constitutionnelle. Marie -Madeleine Mborantsuo qui a livré l’information, a expliqué que la Cour constitutionnelle a décidé de mettre fin au mandat des députés. Par la même occasion, il a été décidé de la démission du gouvernement.

Selon la Cour constitutionnelle, « les pouvoirs de l’Assemblée nationale seront assurés par le Sénat. Le président de la République est prié de nommer un nouveau gouvernement ».

« Le nouveau gouvernement démissionnera après les prochaines élections législatives. Ce gouvernement sera uniquement responsable devant le président de la république », a expliqué Mme Mborantsuo.

Le gouvernement Issoze Ngondet n’a pas été capable d’organiser les élections législatives dans les délais, conformément aux orientations de la Cour constitutionnelle, soit au plus tard le 28 avril 2018. Et, la Cour constitutionnelle regrette cette attitude.

LIRE AUSSI  Gabon : 2018, une année de cohésion et de réalisations

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*