Gabon : Passation des charges entre le Sénat et l’Assemblée nationale

Annonces

Partagez!

Au terme d’un intérim de sept mois, Lucie Milebou Aubusson a procédé mercredi à la passation des charges avec le nouveau président de la première chambre

Satisfaite des sept mois écoulés avant la passation des charges, Lucie Milebou a laissé entendre que lintérim qu’elle venait d’exercer une expérience enrichissante. Elle l’a abordé avec grande humilité et patriotisme, en remplissant son devoir, celui de servir notre pays.

La période intérimaire s’est plutôt bien passée, malgré un contexte politique, social et économique difficile. « Nous avons été confrontés aux problèmes causés par le non-respect, par le gouvernement, des dispositions légales en matière d’exécution du budget des deux chambres du Parlement », a-t-elle fait observer.

Depuis mai 2018, le Sénat assumait l’intérim de l’Assemblée nationale, dissoute suite à une décision fin avril de la Cour constitutionnelle, après que les élections législatives ont été reportées une seconde fois.

Avec l’entrée en fonction de la première chambre et à l’ouverture de la 13ème législature, il y a lieu de dire qu’au Gabon, l’ensemble des institutions sont en ordre de marche, qu’il s’agisse de l’Exécutif ou du Législatif.

RECHERCHER :HOMEPOLITIQUE

LIRE AUSSI Gabon : Dissolution de l’assemblée nationale

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire