Gabon: La SEEG de nouveau propriété de l’Etat

La SEEGLa SEEG
Partagez!

L’Etat gabonais a racheté les 51% de parts de Veolia le week-end dernier à Libreville. C’était  à l’issue de la signature d’un protocole transactionnel.

Le groupe français Veolia a cédé ses 51% d’actions de la SEEG à l’État Gabonais. Les deux parties ont signé à cet effet un protocole transactionnel qui prévoit le transfert de ces parts détenus par le groupe français à l’État gabonais.

Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Toutefois, des sources proches du dossier évoquent une somme de 45 millions d’euros, soit plus de 29,5 milliards de Fcfa reversés à la société française Veolia.

Privatisée depuis 1997, la SEEG est redevenue il y a quelques jours la propriété de l’État gabonais, 22 ans après.

Il faut rappeler que le retrait du groupe français de la  SEEG marque aussi la fin d’un procès entre Veolia et l’Etat gabonais qui a duré un an.

Veolia avait saisi les instances internationales pour dénoncer la rupture du contrat qui le liait à l’Etat gabonais. Les autorités gabonaises avaient réquisitionné ses locaux en raison de la mauvaise qualité de service offerte aux populations et  du non respect des clauses du contrat.

LIRE AUSSI Eau et électricité au Gabon : Tony Ondo Mba et ses priorités

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon: La SEEG de nouveau propriété de l’Etat"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*