Gabon : Le gouvernement interdit la vente d’eau en sachet

L'eau en sachetL'eau en sachet

Annonces

Partagez!

Le ministre de l’économie, Régis Immongault, a invité le 26 février à Libreville importateurs, producteurs et distributeurs de retirer leurs produits sur le marché.

La vente d’eau en sachet est désormais interdite au Gabon. La décision vient du ministre de l’économie, Régis Immongault. Dans un communiqué commis le 26 février, le patron de l’économie gabonaise somme les producteurs et importateurs à retirer leurs produits du marché.

Cette sommation est sans délais, l’eau en sachet doit immédiatement être retiré des circuits de distribution sous peine des sanctions prévues par les textes en vigueur.  Comme raison de cette décision, Régis Immongault explique que la vente de l’eau en sachet au Gabon est régie par une réglementation en vigueur.

Celle-ci veut et exige que les opérateurs de vente d’eau en sachet obtiennent une autorisation de mise sur le marché et de mise en consommation qui est d’ailleurs délivrée uniquement par la direction générale de consommation et de la concurrence ( DGCC).

Or, l’ensemble des opérateurs des ventes d’eau en sachet opèrent dans l’illégalité et même dans la clandestinité. Bien plus, les conditions de production et traitement de l’eau en sachet sont de qualité douteuse pour la plupart. Raison pour laquelle le gouvernement, à travers le ministère de l’économie, a décidé de sévir.

A cet effet, la DGCC a été chargée de veiller à la mise en application de la décision ministérielle. Aussi, le gouvernement a mis à la disposition des populations un numéro vert, 8085 pour dénoncer auprès de la DGCC la vente de l’eau en sachet dans n’importe quel lieu.

LIRE AUSSI  Gabon – FMI : Des efforts à réaliser dans la lutte contre le chômage

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*