Gabon : Le septennat de la jeunesse en marche

Les jeunes et les femmes autour d'Ali Bongo OndimbaLes jeunes et les femmes autour d'Ali Bongo Ondimba

Annonces

Partagez!

L’administration publique gabonaise se rajeunit par la volonté du Chef de l’Etat. Une fois encore, le conseil des ministres du jeudi 12 avril dernier a vu des nominations d’un grand nombre de jeunes dans la haute administration.

Ils sont nombreux, jeunes et femmes qui ont été préférés pour leurs compétences avérées afin de faire valoir valablement et légitimement leurs expertises aux côtés du numéro Un gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Au vu des nominations qui ont été faites lors au dernier conseil des ministres, l’on peut dire sans équivoque que le septennat de la jeunesse, déclaré par le Président Ali Bongo, est en marche. Et pour matérialiser son engagement à l’endroit de la jeunesse, la préférence a été faite aux jeunes et aux femmes aux compétences avérées. Bon nombre de ces jeunes ont été nommés au sein de la première institution gabonaise. Ils sont appelés à avoir la bonne inspiration d’imiter le sérieux affiché par ceux qui ont été nommés auparavant.

Ali Bongo Ondimba place pour son nouveau septennat la confiance à la jeunesse afin d’accroître l’efficacité de l’action publique, obtenir des résultats rapides et pérennes et changer ainsi en profondeur et durablement le Gabon. La jeunesse est ainsi invitée à faire valoir son expertise. Le constat est visible. Plusieurs directeurs généraux promus, il y a environ six mois, commencent à faire changer les vieilles habitudes et font preuve de pragmatisme dans leur action. Ils montrent aussi plus de solidarité envers leurs compatriotes, indique-t-on.

Brice Laccruche Alihanga en tête, est devenu le symbole de la rigueur et du dynamisme de la première vague des promus. Suivi de Herman Nzoundou, Hermann Kamonomono, Renaud Allogho Akoue, Sayid Abeloko et d’autres jeunes « DG » qui s’illustrent positivement dans les structures qu’ils dirigent.

Longtemps mise à l’écart et traitée de sans expériences, la jeunesse, aujourd’hui, est invitée par le Chef de l’Etat à prendre ses responsabilités. Qui pouvait s’imaginer un jour voir les Jeunes et les femmes devenir des conseillers, des chargés de missions, des chefs de service et être impliqués dans la réalisation de plusieurs initiatives et innovations. Partant du Directeur de Cabinet au Conseiller Spécial, Porte-parole de la Présidence de la république, l’administration gabonaise semble connaître un nouvel essor. 

Comme on peut l’observer, une dynamique nouvelle est en train de s’imposer autour d’Ali Bongo Ondimba. Les jeunes gabonais sont flattés par ce fait, et n’arrêtent pas d’exprimer toute leur gratitude à l’endroit du Chef de l’Etat.

LIRE AUSSI  Gabon : Pourquoi faut-il accélérer les réformes ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher