Gabon : Les performances de la SCG-Ré reconnues et récompensées à l’international

La SCG-Ré récompenséeLa SCG-Ré récompensée

Ads

Partagez!

Un résultat net de 1,2 milliard de F CFA a été enregistré au cours de l’exercice 2017 dans les comptes de la Société Commerciale Gabonaise de Réassurance (SCG-Ré).

Réunis dernièrement sous la présidence de Edouard Valentin, les administrateurs et les actionnaires, ont conclu à une hausse générale des performances de la société. Une hausse de 112% par rapport à 2016.

Lors de son conseil d’administration et son assemblée générale, le chiffre d’affaires s’établit à 12,265 milliards de F CFA contre 11,3 milliards en 2016. Selon les états de la compagnie diffusés entre mai et juin, le résultat technique connait une hausse de 26% par rapport à l’année précédente, pour se situer à 3,6 milliards. Le total des actifs qui était de 22 445 156 038 FCFA en 2016 est passé à 28 678 338 717 FCFA.

Les chiffres des sinistrés réglés sont passés de 2 578 552 632 de FCFA à 4 001 097 407 FCFA. Les chiffres d’affaires de la société ont également évolué. Ils sont partis de 11 300 355 231 FCFA à 12 265 264 406 FCFA. Il y a lieu de noter une évolution du résultat technique et des dividendes distribués par la société, ainsi que de l’accompagnement technique à travers le renforcement des capacités des professionnels du secteur par des séminaires.

Le capital de la société Commerciale Gabonaise de Réassurance qui, à la création en 2012, était de l’ordre de 2 milliards de FCFA, est passé à 5 milliards de FCFA en 2017. En 5 ans, la société enregistre une hausse et un gain de 3 milliards de FCFA. Les fonds propres de la société qui étaient de l’ordre de 7 540 085 000 FCFA en 2016, sont passés à 8 109 785 777 FCFA en 2017.

Au regard de cette nette amélioration des performances reconnue que la SCG-Ré a été récompensée à l’international. En avril 2018, les dirigeants et commissaires aux comptes de la SCG-Ré ont reçu l’agrément de la Conférence Inter-africaine des Marchés d’Assurances (CIMA), pour pratiquer les opérations de réassurances dans tous les pays de la zone. Le Dr. Andrew Crépin GWODOG a été quant à lui, élu membre du Comité Exécutif de l’Organisation des Assurances Africaines (OAA).

Dirigée par Andrew Crépin Gwodog, la SCG-Ré a annoncé, début 2018, qu’elle envisage de porter son capital social de 5 à 10 milliards progressivement sur une période de 4 ans. Son capital est détenu, à fin 2017, à 61% par le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), à 8% par la Caisse des dépôts et consignations du Gabon et à 31% par des compagnies privées d’assurances.

A noter que les résultats de la SCG-Ré, filiale du Fonds Gabonais d’investissements Stratégiques (FGIS), sont le fruit d’un management de qualité et d’une probité morale de ses dirigeants.

LIRE AUSSI  Gabon : La croissance du Gabon devrait avoisiner les 3,4% en 2018

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire