Gabon : L’état de santé du président Ali Bongo Ondimba est extrêmement rassurant

Ike Ngouoni parle de la santé du président Ali BongoIke Ngouoni parle de la santé du président Ali Bongo

Ads

Partagez!

En toute transparence ! Il avait promis revenir auprès de la population pour livrer au moment opportun l’évolution sur l’état de santé du chef de l‘Etat, Ali Bongo Ondimba, hospitalisé à l’hôpital du Roi Faycal de Riyad, en Arabie saoudite.

C’est visiblement le but visé par le porte-parole de la présidence de la République gabonaise lors de sa communication dominicale, ce dimanche 11 novembre 2018.

« L’état de santé de son SE M.  Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat, s’est sensiblement amélioré. Cette évolution positive s’est nettement accélérée ces tout derniers jours. Aujourd’hui, le président de la République est dans une phase de recouvrement de la plénitude totale de ses facultés physiques » -conclut le dernier bulletin communiqué par l’équipe médicale- a déclaré Ike Ngouoni Aila Oyouomi.

Comme elle s’y était engagée, la première Institution du pays par la voix de son porte-parole cite mot à mot le bulletin de l’équipe médicale.

Extraits : « Le mercredi 24 octobre 2018, en fin d’après-midi, alors que le président de la République se trouvait à son hôtel à Ryad en Arabie saoudite, celui-ci a été pris de malaise et vertiges persistants. Après examen de la situation par son médecin personnel, SEM le président de la République a été immédiatement transporté au King Hospital de Riyad pour une prise en charge appropriée et des examens approfondis. Les premières explorations ont permis de constater un saignement justifiant une prise en charge médico-chirurgicale en secteur hautement spécialisé où SEM le président de la République a subi des soins de supports appropriés et approfondis ayant à ce jour d’améliorer de façon significative son état général et ainsi, d’alléger le protocole de soins ».

Aussi, faisant d’une pierre deux coup, Ike Ngouoni a-t-il attiré l’attention des populations pour ne pas céder à la panique ou à la manipulation, une stratégie de machination choisie par les acteurs politiques de l’opposition.

« La présidence de la République appelle les Gabonaises et les Gabonais à redoubler de vigilance face à la propagation des fakes news et autres fausses nouvelles qui abondent sur les réseaux sociaux et sur certains sites internet que l’on peine à qualifier d’information », a prévenu le porte-parole de la présidence de la République.

Pour Ike Ngouoni, « Ceux-ci, nous pouvons vous l’assurer, ne relaient que des contre-vérités ou pour le dire plus directement des mensonges ».

Cohérent dans sa démarche, le porte-parole rappelle que « La présidence de la République, seule source d’informations fiables, communiquera régulièrement sur l’état de santé de Son Excellence monsieur le Président de la République ».

Alors qu’elle venait de passer sous les fourches caudines du PDG lors des récentes élections législatives couplées aux locales d’octobre dernier, l’opposition gabonaise qui n’a visiblement plus de discours à tenir au peuple a développé toute une stratégie visant visiblement à occulter sa bérézina électorale en exploitant à fond la caisse cette affaire pour vouloir se relancer. Mal leur en aura pris, car grâce à la carte de la transparence jouée par la présidence de la République, leur campagne d’intox semble à ce jour vraisemblablement avoir reçu un coup de massue.

LIRE AUSSI  Etat de santé d’Ali Bongo Ondimba : « Ceux qui parlent ne savent pas. Et ceux qui savent ne parlent pas »!

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire