La Tanzanie taxe les perruques

Annonces

Partagez!

La Tanzanie a décidé de taxer les perruques et les extensions de cheveux importées.

Philip Mpango, ministre tanzanien des finances, a annoncé une taxe de 25% sur les perruques et les extensions de cheveux importées. Celles fabriquées au pays seront taxées à 10%.

L’objectif qui sera issu de cette imposition est de récolter assez d’argent pour soutenir le budget de l’Etat.

Selon Euromonitor International, les femmes africaines dépenseraient environ 6 milliards de dollars par an en cheveux secs (tissages, perruques et extensions).

Lire aussi Tanzanie : Les sacs en plastique désormais interdits

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*