« Macky Sall pire que Jammeh » selon les jeunes libéraux du Sénégal

Macky SallMacky Sall

Annonces

Partagez!

« Depuis l’accession  de Macky Sall à la magistrature suprême en 2012, notre chère nation le Sénégal n’est plus cette vitrine de la démocratie tant enviée et  très souvent citée en  exemple par les autres pays africains ». Lit-on tout au début du communiqué que les jeunes libéraux ont signé.

Après avoir instrumentalisé notre justice en la transformant en une section politique de L’APR chargée d’emprisonner, de liquider, voire même exiler les opposants ou tenter d’invalider les candidatures de tous les  potentiels adversaires politiques, Macky Sall peine à respecter les règles les plus élémentaires en matière de démocratie, notamment, l’organisation d’élections libres et transparentes, indique les jeunes de l’UJTL.

Fort de ce constat, les jeunes libéraux font un rapprochement entre Monsieur Macky Sall et l’ancien président gambien, Yahya Jammeh. Ou même pire que  lui en matière d’organisation d’élections. « Macky Sall a fraudé de façon flagrante dans ces élections législatives et avez aussi empêché plus de 2 millions de sénégalais de voter. Vous méritez alors de subir le même sort que Yahya » lit-on dans leur communiqué.

En conséquence,  l’UJTL  décide, en vue de l’élection présidentielle de 2019, d’empêcher le vote dans tous les bureaux sur tout le territoire national si Macky Sall refuse de respecter de façon consensuelle les exigences de l’opposition pour une élection libre et transparente. L’ UJTL demande que Macky Sall soit traduit devant la haute cours de justice pour haute trahison, menace à la souveraineté de l’Etat et à la cohésion nationale et pour défaut de patriotisme.

Lire aussi : Gambie : Le jugement de Jammeh réclamé !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire