Ministre Amadou Bâ : « La BID est prête à accompagner l’Etat du Sénégal »

Amadou Bâ

Annonces

Partagez!

Le banque islamique de développement (BID) est prête à accompagner le Sénégal. C’est du moins la conviction du ministre sénégalais des finances Amadou Bâ. Il a tenu ces propos, en début de semaine, à l’Assemblée nationale. C’était pour défendre le budget de son département.

« Je viens juste de recevoir un texto de la BID qui, s’engage dans la mise en œuvre du programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) ». Pour le ministre sénégalais, c’est un financement de 40 milliards de francs cfa.

« Aujourd’hui, nous avons des ambitions lointaines et que la BID compte appuyer le Sénégal », a dit Amadou Bâ. Devant les parlementaires, le ministre sénégalais des finances a soutenu que « le Sénégal est un pays stable financièrement et économiquement ».

D’après lui, ce n’est pas pour rien que la banque islamique de développement a pris l’engagement d’octroyer ce financement du PUDC. « Les Sénégalais aspirent à l’émergence. La facilité à laquelle le financement a été mobilisé montre que le Sénégal est crédible et que ce projet avec la BID est rentable », dit-il.

En tout état de cause, La Banque Islamique de Développement est une institution  de financement multilatérale qui a pour objectif de promouvoir le développement socio-économique des pays membres en offrant un appui financier et technique et dans le domaine des connaissances également à des projets de développement prioritaires.

LIRE AUSSI  Sommet Afrique-Europe: L’Union Africaine tourne le dos à Jean Ping

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire