Transport maritime: Le Gabon veut se doter d’un registre maritime

Justin Ndoundangoye, ministre des transportsJustin Ndoundangoye, ministre des transports

Annonces

Partagez!

Le Gabon va bientôt se doter de son registre maritime. Le projet a été présenté mardi dernier à la presse par le ministre des transports Justin Ndoundangoye.

Le registre international gabonais des navires c’est ce livre sur lequel des navires de toutes nationalités du monde maritime international seront immatriculés sous juridiction gabonaise.

«le Gabon est un acteur majeur en matière maritime. Ce registre est d’un enjeu considérable, il va positionner le pays dans l’espace maritime mondial en apportant plus de compétitivité et de performance économique dans la logique de la diversification de l’économie. Ce projet est une des actions contenues dans la feuille de route du Gouvernement. Laquelle nécessite un plus grand sens d’imagination», a indiqué le ministre des transports Justin Ndoundangoye.

Le registre dont le lancement des activités aura lieu les 22 et 23 avril prochains à Dubaï aux Émirats Arabes Unis, compte déjà plus de 200 potentiels opérateurs qui veulent battre pavillon gabonais. Une destination par laquelle transitent d’ordinaire 53 000 navires de commerces pour plus de 10 milliards de tonnes de marchandises par an.

LIRE AUSSI Riz avarié en Cote D’ivoire: Les 18 000 tonnes seront détruites ce 16 avril 2019  

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire