Sénégal : les offres de Free révolutionnent le marché de l’internet

Free au SénégalThe logo of Free taken at French telecom Iliad headquarters in Paris on December 4, 2018. (Photo by ERIC PIERMONT / AFP)

Annonces

Partagez!

Il fallait s’y attendre. L’opérateur Free l’avait fait en France alors que personne n’y croyait. Il a su bousculer les plus gros opérateurs français dont Orange France. En baissant drastiquement le coût des télécommunications.

Et pour son lancement au Sénégal, Xavier Niels ne compte pas changer de stratégie. Il vient de lancer une offensive pas comme les autres, contre Orange Sénégal. L’opérateur national est confortablement installé au Sénégal, avec d’énormes parts de marchés. Et des marges très juteuses. Le groupe bénéficie d’une certaine protection de l’Etat sénégalais, qui en est le principal actionnaire.

Des prix cassés qui font trembler Orange Sénégal

Mais c’était sans compter l’arrivée de la Révolution Free. Ses offres font tellement tourner la tête de son concurrent Orange, que ce dernier a même décidé de porter plainte chez le régulateur.

Il crée par un exemple un forfait de 30 minutes et de deux gigabytes de données pour seulement 1000 francs CFA.

LIRE AUSSI : Afrique de l’Ouest: L’accès à l’internet amélioré entre Orange et Main One

Pour ne pas finir avec les provocations, Free a organisé dans la foulée une campagne marketing qui a n’a pas manqué de faire le buzz. Une dizaine de camions s’est baladée dans tout Dakar. Et a marqué un STOP devant le siège de son concurrent Orange. La vidéo que nous vous laissons découvrir, n’a pas manqué de faire le tour des réseaux sociaux.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire