Somalie : Des actes d’intimidations des médias indépendants

Les journalistes en SomalieLes journalistes en Somalie

Annonces

Partagez!

Des actes visant à supprimer et intimider les médias indépendants sont signalés en Somalie. Les journalistes ont été arrêtés et de deux chaînes de télévision privées suspendues au Somaliland. Il leur est reproché la couverture de récentes manifestations et combats frontaliers au sud-est de cette république autoproclamée de la Corne de l’Afrique.

Les autorités reprochent aux journalistes et aux chaînes de TV leur couverture du conflit entre les forces du Somaliland et celles de l’Etat semi-autonome du Puntland (nord de la Somalie) dans une région désertique revendiquée par les deux camps et située entre les villes de Las Anod (Somaliland) et Garowe (Puntland).

Reporters sans frontières demande aux autorités de mettre fin à la répression qui vise des médias privés au Somaliland. L’Union nationale des journalistes somaliens (NUSOJ) a, elle, regretté cette suspension des télévisions privées SBS et SOMNews, accusées d’être impliquées dans des campagnes politiques pour leur couverture de récentes manifestations anti-somalilandaises à Las Anod.

La Somalie étant classée 168e, sur 180 pays, du classement de la liberté de la presse, RSF a dénoncé également l’arrestation du journaliste de SBS Mohamed Ahmed Jama Bidhanshe alors qu’il couvrait une de ces manifestations, ainsi que du journaliste de Bulsho TV Abdirahman Keyse Tungub, auteur d’un reportage sur l’exaspération des habitants de la région quant aux combats entre Puntland et Somaliland.

LIRE AUSSI  Enlèvement d’enfants : Un Guinéen arrêté au Sénégal

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire