Un jeune tué en Guinée, l’opposition dans la rue

manifestation des politiques en Guinéemanifestation des politiques en Guinée

Annonces

Partagez!

En Guinée, depuis plusieurs jours, la violence est au rendez-vous. En effet, les forces de l’ordre ont tué un jeune âgé de 25 ans.

Le drame s’est produit au quartier Baylobaya, précisément dans la nuit du mercredi 14  à jeudi 15 mars 2018. Une situation qui a mis l’opposition en colère, particulièrement Cellou Dalein Diallo. Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée accuse également Alpha Condé d’avoir instruit au premier responsable du Centre hospitalo-universitaire d’Ignace Deen de sortir de la morgue le corps de Boubacar Diallo, ce jeune de 25 ans.

L’opposition a appelé hier, jeudi 15 mars 2018 à un nouveau rassemblement à Conakry. Cette nouvelle mobilisation appelée par les femmes visait à dénoncer les « assassinats ciblés et répétés » de leurs militants. Le rassemblement a eu lieu lieu au grand rond-point de Bambéto.

Selon plusieurs témoins, le jeune assassiné a bel et bien reçu une balle. Il semblerait que les autorités guinéennes ont ouvert une enquête pour en savoir plus davantage.

En Guinée, des partisans de l’opposition manifestaient mercredi dans la capitale et en province, notamment dans le centre et l’ouest du pays. Ils contestent les résultats des élections locales du 4 février, officiellement remportées par le parti du président Alpha Condé.

LIRE AUSSI  Guinée : Alpha Condé s’adresse à la nation

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire