EGYPTE HOTE DE LA CAN 2019 EN JUIN

Ahmad Ahmad, le nouveau président de la CAF

Annonces

Partagez!

En remplacement du Cameroun, mis hors course en novembre dernier pour retard dans la livraison des chantiers, la Confédération africaine de football (CAF) a réattribué ce 8 janvier, l’organisation de la CAN 2019, à l’Egypte.

Par EE

L’Égypte accueillera dans moins de six mois la phase finale de la CAN 2019, au détriment de l’Afrique du Sud, qui a été écarté ce 8 janvier, à l’issue d’un vote du comité exécutif de la CAF, réuni à Dakar. 

C’est le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, qui en a fait la déclaration.

« Je suis heureux de vous annoncer que c’est l’Égypte qui va accueillir la CAN 2019. Je tiens à remercier les deux pays, ils sont venus à la rescousse de la CAF lorsqu’on a vu que l’évolution des travaux au Cameroun n’était pas au point », a indiqué le président de la CAF, qui avait retiré en novembre au Cameroun l’organisation de la compétition, prévue du 15 juin au 13 juillet.

L’Egypte a déjà organisé quatre fois la CAN, la dernière en 2006. Elle est 7 fois championne d’Afrique. L’Egypte et l’Afrique du Sud étaient les seuls pays à avoir répondu à l’appel à candidature de la CAF, en décembre dernier.

Le Maroc, pourtant souvent présenté comme le candidat de la CAF, n’a pas fait acte de candidature. 

En 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d’un trait: 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée.

Le Cameroun ayant failli pour l’organisation de la CAN 2019, la CAF a décidé de glisser le calendrier, en attribuant l’édition 2021, au Cameroun et celle de 2023 à la Côte d’Ivoire. 

Mais la Côte d’Ivoire ne l’entend pas de cette oreille. Lundi, la Guinée a indiqué qu’elle « acceptait » d’organiser l’édition 2025.

L’Egypte possède des stades de grande capacité, de deux grands aéroports internationaux et d’un vaste parc hôtelier. Seule inquiétude, la violence dans les stades, et les attentats des terroristes, comme celui de Gizeh, en décembre 2018.

Et l’organisation de cette CAN, pour la première fois avec 24 équipes, est un défi.

LIRE AUSSI Can 2019: La Caf toujours à la recherche d’un pays hôte

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher