Gabon – Aubameyang : « mal au dos » ou « caprice de star » ?

Partagez!

La prochaine rencontre de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019 entre le Gabon et le Mali se fera très probablement sans la star « gabonaise » Pierre Emerick Aubameyang.

AubameyangAnnonçant le désistement « organisé » de Pierre Emerick Aubameyang sur Twitter, notre confrère Freddy Koula s’est fait remonter les bretelles par la « star ». « Prenez les bonnes infos« , la réponse de PEA laissait ainsi planer le doute sur sa présence ou non en sélection nationale samedi.

Mais le flair du créateur de sport241.com ne l’aura pas trahi. Le ballon d’or africain 2015 « a mal au dos « . C’est ce qu’a affirmé le docteur d’Arsenal au sélectionneur gabonais Daniel Cousin dans un mail ce matin. Le gabonais a pourtant joué, il y a quelques jours avec Arsenal sans qu’on ne puisse déceler un quelconque mal. Aubameyang sera donc bien absent du prochain match de qualification de la CAN au Gabon. Ce qui contribue considérablement à baisser les chances de gagner des Panthères du Gabon.

 

 

Aubameyang, un joueur qui vaut son pesant d’or !

L’ascension sportive de Pierre Emerick Aubameyang a été fulgurante. Pierre-Emerick Aubameyang signe son premier contrat professionnel en février 2007. Il se fait remarquer pendant la Champions Youth Cup 2007 en août 2007 où il termine meilleur buteur du tournoi avec 7 réalisations en 6 matchs, remportant le Trophée Roberto Bettega. Mais c’est à l’AS Saint Etienne en 2011 qu’il devient un vrai pro. Ses qualités techniques en attaque ne sont plus à démontrer, sa vitesse de pointe est plus que brillante. Il est le joueur le plus cher de l’histoire du Club londonien Arsenal. Il a été acheté au Borussia Dortmund en début d’année, pour 63 millions d’euros, soit plus de 41 milliards de francs CFA. Le joueur a marqué 19 buts en 26 matches depuis le début de la saison chez Arsenal. L’une des meilleures statistiques. Côté salaire, on estime ses revenus annuels à plus 9,3 millions de livres (environ 7 milliards de francs CFA).

Le Gabon a-t-il les moyens de se payer Aubemeyang ?

Il semble que non. Surtout lorsqu’on comptabilise les multiples désistements de PEA. Il n’aura répondu présent qu’à une compétition sur deux en équipe nationale. Et cela sera très probablement pire à l’avenir. « L’affaire de l’avion » continue de marquer les esprits. PEA était monté au créneau sous la pression de « certains joueurs » pour protester contre la mise à disposition d’un avion « trop petit » au goût de l’équipe gabonaise. Caprice de star ou manipulations ? Ce qui est certain, c’est que la FEGAFOOT n’aura jamais les moyens de mettre le joueur dans les mêmes conditions qu’en club. Les budgets et les moyens des deux sont incomparables. Le ministre des sports Alain Claude Billie-By-Nze avait déclaré : « On ne peut pas se comporter à l’équipe nationale comme en club. »

LIRE AUSSI : Gabon : La Fégafoot s’entête dans ses oeuvres

PEA mérite-t-il de jouer en sélection nationale ?

Les gabonais sont fans de Pierre Emerick Aubameyang. Beaucoup sont prêts à tout lui pardonner. Car, c’est la révélation du football gabonais, comme il n’y en avait jamais eu auparavant. Mais pour autant, faut-il accéder à tous ses caprices ? Sur les réseaux sociaux, on refuse d’ « accepter un simple mail pour justifier son absence de l’équipe nationale ». Pour le sélectionneur des panthères, Daniel Cousin, cela ne pose pas de problème. L’absence de PEA ne semble pas affecter sa stratégie : « ce n’est pas grave, on va gagner ce match » a-t-il déclaré à nos confrères. Daniel Cousin pourra en revanche compter sur le milieu de terrain Didier Ibrahim Ndong, Mario Lemina ou encore le jeune mais brillant Denis Bouanga. 

Le ministre des Sports avait demandé à la FEGAFOOT de mettre en place une charte de bonne conduite pour les joueurs sélectionnés en équipe nationale. Mais cette dernière n’a toujours pas été signée.

LIRE AUSSI : CAN 2019 : le Gabon enchaîne le succès au Soudan du Sud

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

5 Trackbacks & Pingbacks

  1. Karaté : Algérie, Egypte et Maroc couronnés en bronze
  2. Tennis : Anderson bat Thiem en ouverture
  3. Jérémy Morel avec Madagascar
  4. Gabon : Les Panthères dos au mur - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine
  5. POURQUOI GUENDOUZI SE RAPPROCHE DE LA FRANCE AU LIEU DU MAROC

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher