Puissance économique en 2050 : Trois pays africains dans le top 32 mondial

Puissance économique en 2050
Partagez!

Le Nigeria, l’Égypte et l’Afrique du Sud présentent des potentiels requis pour faire partie du quarteron des géants de l’économie mondiale.

D’après une étude intitulée «The World in 2050 – The long view: how will the global economic order change by 2050?», publiée en février dernier, le cabinet d’audit Price water house Coopers (PwC) estime qu’un nouvel ordre mondial de l’économie devrait s’établir d’ici à 2050. Et trois pays africains sortent du lot : le Nigeria, l’Égypte et l’Afrique du Sud.

Selon ce classement, en 2050, le Nigeria sera la 14è économie puissante du monde, l’Égypte la 15è et l’Afrique du Sud la 27è.

En effet, ces trois pays ont été identifiés et classés parmi les 32 pays du monde qui seront, en 2050, les locomotives de l’économie mondiale. Le Nigeria a le potentiel de s’élever dans les classements mondiaux par le produit intérieur brut (Pib). Mais, il va falloir que le pays de Muhammadu Buhari diversifie son économie et améliore ses standards de gouvernance, ainsi que ses infrastructures.

Il ressort qu’aucun des pays qui se positionnent en puissance régionale comme l’Éthiopie ou le Kenya en Afrique de l’Est, la République démocratique du Congo (RDC) en Afrique centrale, tout comme le Maroc ou l’Algérie en Afrique du Nord, ne figure dans le top 32 des futurs géants économiques de la planète.

Pays émergents en pole position.

L’étude de PwC fait état de ce que six des sept plus grandes économies au monde pourraient être des pays émergents. Dans le même temps, cette catégorie de pays va continuer d’accroître son Pib mondial à long terme, ce qui pose des défis aux décideurs politiques pour assurer une croissance durable et représente des opportunités pour les entreprises qui sauront s’adapter au nouvel environnement de marché.

La chute de l’UE.

Selon les prévisions, la part de l’Union européenne (UE) dans le Pib mondial pourrait tomber en deçà de 10% à l’horizon 2050, alors que dès 2042, l’économie mondiale devrait doubler de taille. Déjà, la Chine a, depuis 2014, détrôné les États-Unis du rang de 1ère puissance économique mondiale, en termes de Pib en Ppa (parité de pouvoir d’achat).

Et au regard de l’évolution des choses, l’Inde pourrait ravir la 2è place aux États-Unis d’ici à 2050 et l’Indonésie pourrait se hisser au 4è rang, devançant ainsi des économies développées comme le Japon et l’Allemagne. Au demeurant, le centre de gravité de l’économie mondiale devrait continuer de s’éloigner des pays matures au cours des 33 prochaines années.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*