Pierre-Emerick Aubameyang à coeur ouvert pour le Gabon

Pierre Emerick Aubameyang

Annonces

Partagez!

L’attaquant d’Arsenal Pierre-Emerick Aubameyang s’est confié à coeur ouvert sur son choix de représenter l’équipe nationale du Gabon, plutôt que la France ou l’Espagne.

L’attaquant de niveau élite a dû choisir entre les trois nations. Son arbre généalogique l’a rendu admissible à jouer pour chacune d’entre elle.

Né en France, Aubameyang a également une mère espagnole. Les deux pays ont manqué d’acquérir son talent après que le joueur ait opté pour le Gabon.

La raison? Son père, Pierre François Aubameyang. Lui-même un ancien footballeur, connu pendant à son époque sous le nom de Yaya Aubameyang.

Né au Gabon, Yaya Aubameyang a été capitaine de l’équipe nationale et a fait plus de 80 apparitions internationales.

Les discussions et tirallements au sein de la famille étaient  la famille étaient tellement compliqués lorsqu’il a fallu choisir pour Pierre-Emerick. Il voulait désespérément suivre l’exemple de son père.

L’attaquant a déclaré au site officiel d’Arsenal: «J’étais très jeune quand j’ai décidé. Les joueurs prennent souvent leur temps pour réfléchir à leurs options et faire le bon choix, mais pour moi, le choix était clair. Je voulais suivre les traces de mon père. Il était capitaine du côté national dans le passé. J’aurai pu choisir de jouer pour l’Espagne ou la France. »

« J’ai joué pour l’équipe de France des moins de 21 ans, mais j’ai réalisé très rapidement que dans mon cœur, je voulais imiter mon père. »

Aubameyang a eu un bon début de vie en Premier League, mais son arrivée à Arsenal a été entravée par son inéligibilité à figurer dans la Ligue Europa.

L’attaquant a trois buts à son nom jusqu’à présent, tous venant en Premier League.

Dans toutes les compétitions à ce jour, Aubameyang s’est qualifié pour les Gunners à six reprises.

LIRE AUSSI : Emmanuel Macron : « Nous ne pouvons plus accueillir tout le monde »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire