Bénin : Patrice Talon risque de ne pas finir son mandat, selon l’opposition

Patrice Talon, le président béninoisPatrice Talon, le président béninois

Annonces

Partagez!

Les opposants béninois intiment au Président Patrice Talon d’annuler les élections législatives.

L’opposition béninoise estime que le Président Patrice Talon risque de ne pas finir son mandat s’il n’annule pas les élections législatives du 28 avril 2019.

Elle lui a lancé ce 30 avril 2019 un ultimatum de 24 heures pour ne pas avaliser le scrutin. Les anciens présidents du Bénin Nicéphore Soglo et Boni Yayi ont en effet appelé ce mardi les Béninois à prendre leurs responsabilités pour la sauvegarde des acquis démocratiques.

La Présidence béninoise a réagi dans un communiqué, disant laisser l’opposition seule responsable des conséquences des violences promises.

Pour rappel, les listes des candidats des partis d’opposition ont été invalidées pour les législatives du 28 avril 2019. Seuls les partis qui soutiennent le président Talon ont pris part au scrutin.

LIRE AUSSI Bénin : Les yeux sont rivés sur le taux de participation

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Bénin : Patrice Talon risque de ne pas finir son mandat, selon l’opposition"

Laisser un commentaire