Cameroun : Biya pour la fermeté et le dialogue en zone anglophone

Annonces

Partagez!

Lors de son premier meeting de campagne pour un septième mandat à la tête du Cameroun, le président Paul Biya, a déclaré samedi à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord du pays, qu’il faut « manier à la fois fermeté et dialogue » dans les zones anglophones du Cameroun,

Son premier discours de campagne a été prononcé dans un stade plein de Maroua, en présence de milliers de militants et d’une douzaine de ministres de son gouvernement. Le président-candidat Paul Biya a déclaré que pour  restaurer la paix dans le Nord-Ouest et le Sud-ouest, les deux régions anglophones du Cameroun en proie à un conflit entre forces de l’ordre et séparatistes, il faut « manier à la fois fermeté et dialogue » et « rester unis et solidaires.

D’après lui, le Cameroun a déjà surmonté le plus dur dans les deux conflits qui opposent Yaoundé au groupe islamiste Boko Haram dans l’Extrême-Nord du pays, et contre les séparatistes dans la zone anglophone. M. Biya était déjà venu à Maroua lors des trois dernières élections, en 2011, 2004 et 1997. Des milliers de militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) s’étaient mobilisés pour cet événement, depuis l’aéroport jusqu’au stade de Maroua.

Rappelons que la campagne qui a commencé samedi dernier, va durer deux semaines avant un scrutin prévu dimanche 7 octobre, Neuf candidats briguent la présidence, dont Paul Biya, 85 ans, au pouvoir depuis 1982.

LIRE AUSSI  Présidentielles au Cameroun: zéro élection dans les régions anglophones

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire