Coronavirus : Plus de 600 prisonniers bientôt libérés au Gabon

Ads

Partagez!

Le président Ali Bongo a ordonné la libération de certains détenus dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Le Gabon va libérer des prisonniers pour faire face à la pandémie de coronavirus (COVID-19). «Le président de la République (…) agissant en vertu des prérogatives que lui confère l’article 23 de la Constitution, a décidé d’accorder une mesure de grâce à tous les détenus nationaux et expatriés condamnés pour des délits dont la peine restant à purger est inférieure ou égale à six mois», indique un communiqué du ministère gabonais de la Justice publié le 9 avril dernier.

Cette mesure vise à désengorger les prisons pour éviter la propagation du virus. Quelque 680 détenus actuellement incarcérés dans les prisons gabonaises vont ainsi recouvrer la liberté dans les prochains jours, après les vérifications d’usage par les différents procureurs de la République. Selon le ministère de la Justice, les personnes condamnées pour des crimes graves tels que les homicides volontaires, meurtres avec préméditations et viols sur mineurs ne sont pas concernées par cette mesure présidentielle.

Les prisonniers condamnés pour détournements de deniers publics sont également exclus de cette mesure. A noter que 67 personnes en détention préventive ont été libérées courant mi-mars 2020 sur instructions du ministre de la Justice, Garde des sceaux. Le Gabon enregistre officiellement 156 cas d’infections au COVID-19, dont 16 guérisons et un décès à la date du mardi 21 avril 2020.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Plus de 600 prisonniers bientôt libérés au Gabon"

Laisser un commentaire