Ethiopie : Des centaines d’arrestations

Ads

Partagez!

Plus de 300 personnes ont été arrêtées en Ethiopie après les violences ethnico-religieuses de la semaine dernière.

Les autorités de la région d’Oromia en Ethiopie ont annoncé l’arrestation de plus de 350 personnes après les violences qui ont secoué le pays la semaine dernière. Ce chiffre pourrait augmenter au fur et à mesure de l’évolution de l’enquête.

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a laissé entendre que c’est un test pour les Ethiopiens qui doivent s’unir et ne pas laisser s’éclater les violence.

L’armée fédérale a été déployée et les violences ont cessé.

L’activiste Oromo Jawar Mohamed a aussi appelé au calme, se dédouanant cependant d’être à l’origine des violences, lui qui avait annoncé que les autorités s’apprêtaient à l’arrêter, créant les manifestations.

Le Premier ministre, récemment déclaré Prix Nobel de la paix doit faire cesser ces violences car elles risqueraient de mettre en danger les élections prévues en mai 2020.

67 personnes ont été tuées durant ces manifestations.

Lire aussi Gabon : Dématérialisation de la procédure de traitement des déclarations trimestrielles des salaires

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Ethiopie : Des centaines d’arrestations"

Laisser un commentaire