Gabon : Ali Bongo Ondimba en tournée républicaine

Tournée du Président Ali Bongo à l'intérieur du pays

Annonces

Partagez!

Le Président Ali Bongo Ondimba est à l’écoute des populations de l’arrière pays. Il a séjourné dans les provinces de la Nyanga, la Ngounié et le Moyen-Ogooué. Sur place, il a échangé avec les jeunes et les femmes, une catégorie de la population souvent marginalisée. Au menu de leurs discussions, la politique d’égalité des chances.

Le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a bouclé samedi à Ndjolé, la première partie de sa tournée républicaine. « La tournée de l’écoute, dans la meilleure tradition bantoue », indique-t-on. Il a passé une semaine dans la Nyanga, la Ngounié et le Moyen-
Ogooué. Dans ces provinces, il a rencontré des Gabonaises et des Gabonais, en particulier des jeunes et des femmes. Ces derniers fondent l’espoir d’une vie plus juste sur la base d’un contrat social d’égalité des chances. « C’est le temps d’accélérer la marche en avant ».

Au fil du pays s’est tressé un échange direct riche d’attentes et d’ambitions pour un Gabon avide de changement. « Voilà ce que nous avons fait, a-t-il lancé à Moabi, et ce n’est pas parfait ! » Mais les ponts, les routes, la bascule de la rente à la production, c’est visible ‘à l’œil qui voit’. Ajouté à cela les télécommunications, l’assurance-santé et le bois transformé. En prime, une annonce : « L’an prochain, on pourra faire Bitam-Mayumba sur le goudron ».

Le Chef de l’Etat a mis en avant plusieurs réalisations pendant son premier septennat. Il avait promis, et aujourd’hui c’est devenu réalité.

On peut parler du pont sur la Banio et l’achèvement du revêtement dans le Mayombe. Le ruban bientôt terminé entre Ndendé et Mouila et le terrassement en cours vers Mandji sur l’axe Libreville – Port-Gentil.

Devant des milliers de personnes, Ali Bongo a rappelé que le budget d’investissement a été multiplié par trois. Et que le ‘salon marocain’ s’est fermé à la barbe des « mauvais vieux accrochés à des privilèges indus ». Ces mauvais joueurs, selon lui, doivent quitter le terrain sur un carton rouge. Il faisait allusion aux anciens barrons du régime et candidats à la prochaine élection présidentielle. On peut citer Jean Ping, Guy Nzouba Ndama et Casimir Oyé Mba. Dans ce scrutin, le Président Ali Bongo Ondimba est candidat à sa propre succession.

Sur ces solides fondations se dessine ainsi le ‘septennat de l’éducation des jeunes’. « Debout citoyens ! L’égalité des chances, c’est la possibilité de tous les rêves. ».

Quand les politiques publiques sont associées à l’expertise privée se crée un cercle vertueux formation-emploi-autonomisation-développement régional, a souligné Sylvia Bongo Ondimba, la Première Dame du Gabon. Elle a organisé plusieurs échanges avec les Gabonaises employées dans les coopératives agricoles et à la palmeraie Olam.

Des collines de l’Ogoulou aux lacs de Lambaréné en passant par Bifoun, le Président a évoqué la paix. « Ce bien précieux de la ‘maison’ Gabon », le partage comme valeur fondatrice et le développement comme force motrice. Les piliers sont là, bien plantés, la dynamique citoyenne ne devra laisser personne au bord du chemin. Tandis que s’exprime une volonté collective d’engagement. Quelque 2000 km parcourus en cinq jours, une vingtaine d’étapes, ce n’est que le début d’un mouvement. Le peuple se trouve rassemblé dans l’expression et l’intuition de son destin national.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Ali Bongo Ondimba en tournée républicaine"

Laisser un commentaire