Gabon / Mairie de Libreville : Les priorités de Léandre Zué

Léandre Zué élu Maire de LibrevilleLéandre Zué élu Maire de Libreville

Annonces

Partagez!

Avec ses 96 conseillers pour et 47 en faveur de son adversaire du jour, Jean Boniface Assele, c’est sans surprise que Léandre Zué a été porté à la tête de l’Hôtel de ville de Libreville.

Fini donc la jubilation qui a accompagné son élection dimanche à la tête de la plus grande ville du Gabon, le nouvel édile doit remettre les pieds sur terre et s’attaquer aux multiples défis qui l’attendent à la tête de cette mégapole.

Quelles pourraient être les défis sur lesquels les Librevillois devraient-ils attendre la nouvelle équipe dirigeante de leur mairie centrale ?

Sans entrer dans le secret de la politique qu’il entend mettre en œuvre, les priorités du nouveau maire devraient porter notamment autour de nombreux axes qui tourmentent le quotidien des Librevillois.

Traditionnellement connue comme un casse-tête, la problématique de l’insalubrité et du ramassage des ordures ménagères devrait naturellement occuper le haut du pavé en termes des priorités de la nouvelle majorité communale. Pour d’aucuns, c’est la mère de toutes les priorités.

Léandre Zué, alias « Libérez les trottoirs » sera particulièrement attendu sur cette question qui suscite plus d’insatisfactions que de satisfactions de la part des Librevillois, se raconte-t-il.

D’autres questions connexes comme l’assainissement du fichier des agents de la mairie, du service fourrière et surtout une meilleure mobilisation et collecte des recettes municipales à travers les divers marchés de la ville ne devraient pas manquer de s’inviter au débat des priorités.

Pour beaucoup au sein de l’opinion, la politique de taxes appliquée par la mairie centrale comporte beaucoup de zones d’ombres qui profitent plus à certains individus tapis dans l’ombre au détriment des pouvoirs publics.

Ce qui du coup fait coller à l’administration de la plus grande ville du pays l’étiquette d’une place forte bien trempée dans la parafiscalité.

Même au niveau des pratiques sur le terrain auprès de différents commerces, la forte impression que laisse le passage des agents de la mairie dans leur sillage est celle d’être des agents spécialisés dans la magouille.

Du coup, pour Léandre Zué  et l’équipe qui l’entoure, il y a nécessité de donner des signaux forts pour que la maison dont il prend les manettes recouvre la confiance des populations.

Dépoussiérer la maison de toutes ces mauvaises pratiques s’avère aussi comme l’une des priorités majeures. 

Connu pour sa rigueur à l’encontre des contrevenants et autres occupants de l’emprise publique et trottoirs, le nouvel édile et l’ensemble de ses adjoints seront également attendus sur leur capacité à redonner à la capitale politique du pays sa fière allure d’antan.

Pour cela, il faudra visiblement prendre des initiatives et faire preuve d’une bonne dose d’imagination.

LIRE AUSSI Gabon : Gregory Laccruche Alihanga, nouveau maire d’Akanda

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire