Gabon : la météo annonce un Tsunali dans l’administration

tsunali

Ads

Partagez!

Deux semaines après la nomination d’un gouvernement issu du Dialogue Politique, c’est un véritable Tsunali qui est annoncé dans les couloirs du pouvoir. Selon nos sources, le gouvernement va prochainement procéder à un important remaniement dans l’administration.

Avis de tempête dans l’administration gabonaise. De nombreux ministères vont être la cible d’un Tsunali. Le gouvernement issu du Dialogue Politique est en train de plancher secrètement sur ce remaniement. Les secrétaires généraux des ministères les plus inefficaces sont concernés. Leurs directions générales aussi. Elles vont être remaniées très prochainement, ainsi que les têtes de certaines agences de l’Etat. C’est une information qu’a recueilli notre rédaction au sein de certains cercles du pouvoir gabonais.

Toute l’administration gabonaise va être chamboulée. Le terme TsunAli est souvent utilisé pour annoncer un remaniement au sein de l’administration par le président de la République, Ali Bongo Ondimba. L’objectif affiché, est de mettre l’homme qu’il faut, à la place qu’il faut. Et sanctionner les ministères les moins efficaces.

 

 

Pour cela, le nouveau gouvernement gabonais va établir des fiches de poste, et compte faire un appel à candidature. Les postes stratégiques tels que la direction générale du budget, ou du ministère de l’urbanisme et bien d’autres seront bientôt à pourvoir.

Préparez vos CV, il y a des appels à candidature

Ces appels à candidature sur les postes de direction générale viendraient améliorer les performances de l’administration sur le modèle de gestion des entreprises du secteur privé. Même si beaucoup doutent qu’il  puisse y avoir une totale transparence sur le recrutement, notre source affirme que les futurs dirigeants seront sélectionnés exclusivement sur leur CV. Cela « permettra de faire monter en compétence l’administration ». En effet, cette dernière est souvent jugée à raison, comme lente et inefficace.

Selon les indiscrétions recueillies, la direction générale des finances publiques, devrait être scindée en deux directions générales distinctes: l’une pour le budget et l’autre pour le contrôle du service fait. Comme c’était le cas auparavant. Un message positif envoyé au FMI qui souhaite que l’administration gabonaise soit plus efficiente.

Les indéboulonnables montent au créneau

Informés de ces changements, certains indéboulonnables ont déjà commencé à faire pression pour se maintenir. Ils se rendent ainsi chez leur nouveau ministre de tutelle ou encore chez le premier ministre. Objectif: plaider leur cause et faire l’éloge de leur gestion. Malheureusement, les faits sont têtus… Et le Chef de l’Etat est bien déterminé à mettre de l’ordre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire