Kenya : Manifestations contre les violences policières à Nairobi

Ads

Partagez!

Des centaines de personnes ont manifesté lundi dans un bidonville de la capitale kényane pour protester contre les violences policières.

Près de 200 personnes ont manifesté lundi, 8 juin 2020, dans un bidonville de la capitale kényane, Nairobi, pour protester contre les violences policières. La foule était notamment composée de jeunes et de mères brandissant des pancartes aux noms de leurs proches tués ces dernières années dans des opérations menées par la police.

Cette manifestation intervient après que 15 personnes ont été tuées dans le pays par la police depuis le début du couvre-feu instauré en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19). «Après enquêtes préliminaires, 15 morts et 31 incidents menant à des blessures ont été directement liés à des actions d’officiers de police dans le cadre du maintien du couvre-feu», indique l’Autorité indépendante de contrôle de la police dans un communiqué (IPOA).

L’IPOA déclare avoir reçu 87 plaintes contre la police depuis que le couvre-feu nocturne a été instauré le 27 mars, de même que d’autres mesures sécuritaires. Les plaintes comprennent des morts, des tirs, du harcèlement, des vols, des traitements inhumains et des agressions sexuelles. 

La police kényane est régulièrement accusée par les groupes de défense des droits de l’Homme d’utilisation excessive de la force et d’exécutions extrajudiciaires, notamment dans les quartiers pauvres.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Kenya : Manifestations contre les violences policières à Nairobi"

Laisser un commentaire