La mise en garde du Maroc à l’Union européenne

Le Roi du Maroc Mohammed VI

Annonces

Partagez!

Le Maroc a mis en garde l’Union européenne (UE). Le royaume chérifien dénonce la non-ouverture de ses produits à l’espace commercial européen et menace d’aller vers d’autres marchés.

Le Maroc vient de saisir l’Union européenne pour lui faire part de son mécontentement de la non-application de l’accord agricole qui les lie. Dans sa correspondance, le Maroc s’étonne de ce que plus d’un mois et demi après l’arrêt du tribunal de l’Union européenne lui donnant raison, son partenaire tarde toujours à ouvrir ses frontières à ses produits.

Selon le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche, l’Union européenne use de toutes les manœuvres pour empêcher l’entrée dans les marchés européens des produits marocains. Pour le gouvernement marocain, la non-application de cet accord constitue une atteinte directe à des milliers d’emplois aussi bien au Maroc que du côté européen.

Face à cette situation, le Maroc prévient sa partenaire qu’il pourrait ailler voir mieux ailleurs et fait savoir qu’un tel blocage pourrait l’exposer à une reprise des flux migratoires.

En effet, en décembre dernier, la Cour d’appel de la justice européenne a rejeté un premier jugement prononcé en 2015 interrompant l’accord de libre-échange signé en 2012 entre le Maroc et l’Union européenne sur les produits agricoles et de la pêche. Avec pour principale pomme de discorde le Sahara Occidental.

Le Front Polisario, mouvement indépendantiste, considérait que cet accord prenait en considération son territoire. Malgré l’arrêt rendu en décembre dernier, l’Union européenne ne veut toujours pas ouvrir ses frontières aux produits marocains.

Signalons que les accords de pêche ou d’agriculture entre l’Union européenne et certains pays africains font la Une de l’actualité ces derniers temps. C’est le cas du Gabon par exemple qui dénonce l’accord de pêche qui le lie à l’UE. Le pays serait floué par l’autre partie concernant la pêche au thon. Les retombées de l’accord ne profiteraient pas au peuple gabonais.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "La mise en garde du Maroc à l’Union européenne"

Laisser un commentaire