Violences contre les femmes : Le Sénégal, le Gabon et le Congo s’engagent dans le combat

crimes centrafrique implosionViolences aux femmes en Centrafrique

Annonces

Partagez!

Comme chaque année, le 25 novembre marque la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Le Sénégal, le Gabon et le Congo sont trois pays qui s’activent dans le combat. Ils ont décidé de défendre la cause des femmes qui sont souvent victimes de plusieurs maux.

Au Sénégal, les ONG et la societé civile mènent souvent une campagne de sensibilisation pour dénoncer les mauvaises pratiques à l’endroit des femmes. On organise des théâtres ou autres pour sensibiliser davantage les populations. Souvent, les femmes mariées sont victimes d’actes violents et la presse en parle tous les jours. La situation est la même au Congo

« Nous avons au niveau du guichet unique une prise en charge globale qui comprend notamment une prise en charge psychologique, médicale, juridique et judiciaire, mais également un hébergement temporaire pour les cas les plus vulnérables », expliqué Victor Banaminou.

La situation est pareille également au Gabon où le gouvernement d’Ali Bongo Ondimba fait un travail remarquable dans ce sens avec le ministère de la femme. D’ailleurs, on a mis en place une clinique juridique au profit des femmes victimes de violences. L’ONG conseille, aide à porter plainte et à suivre les dossiers dans les tribunaux.

Pour dire vrai, ces trois pays ont engagé le combat en Afrique pour montrer la voie aux autres Etats.

LIRE AUSSI   Taisez-vous : Des femmes tuent leurs maris en Afrique de l’Ouest !

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote

Mapote, journaliste Congolais

Be the first to comment on "Violences contre les femmes : Le Sénégal, le Gabon et le Congo s’engagent dans le combat"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher