Guinée Equatoriale : La peine de Teodorin Obiang alourdie

Ads

Partagez!

La Justice française a alourdi la peine de Téodorin Obiang dans l’affaire dite des « biens mal acquis ».

La justice française condamne en appel, ce lundi 10 février, Teodorin Obiang, vice-président de Guinée équatoriale, à trois ans de prison avec sursis et 30 millions d’euros d’amende pour s’être frauduleusement bâti un patrimoine considérable en France.

La justice a alourdi en appel la condamnation prononcée en première instance. Le 27 octobre 2017, à l’issue du premier procès dit des « biens mal acquis » devant la justice française, le tribunal correctionnel de Paris avait prononcé la même peine d’emprisonnement mais avait assorti du sursis l’amende de 30 millions d’euros.

Lire aussi Burkina : La révision des listes électorales lancée

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire