Mali : Le chef de bureau de la Minusma à Kidal, Christophe Sivillon, quasiment expulsé

Les casques bleus de la Minusma

Annonces

Partagez!

Le gouvernement annonce que le chef du Bureau de la Minusma à Kidal est déclaré Personna non grata. Christophe Sivillon a désormais 24 heures pour quitter le pays.

Il est dans le collimateur des autorités maliennes depuis son discours début décembre. Des propos perçus comme favorables aux indépendantistes touaregs.

Début décembre, à Kidal, ville malienne sous contrôle des ex-rebelles, le chef du bureau local de la Minusma avait pris la parole lors du congrès du MNLA, mouvement indépendantiste et membre de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). En citant les invités, le diplomate onusien avait notamment parlé « de délégation venue du Mali et de l’étranger ».

Lire aussi Kenya : Un lion en liberté à Nairobi

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Mali : Le chef de bureau de la Minusma à Kidal, Christophe Sivillon, quasiment expulsé"

Laisser un commentaire