Niger : Au moins 28 soldats tués près de la frontière malienne

Annonces

Partagez!

Le bilan de l’embuscade tendue contre l’armée nigérienne s’est alourdi.

Le premier décompte de l’embuscade tendue par des terroristes à l’armée nigérienne le 14 mai 2019 était de 17 morts. Le bilan est passé désormais à 28 soldats tués après la découverte des corps de 11 soldats qui étaient portés disparus.

Les versions restent cependant divergentes sur les circonstances exactes de cette embuscade. Si pour certaines sources, c’est une colonne de l’armée qui a été prise à partie, pour d’autres, il s’agit de soldats qui ont été lancés aux trousses des terroristes qui ont attaqué la prison de Koutoukalé.

Les forces armées nigériennes organisent des ratissages pour retrouver les assaillants.

LIRE AUSSI Lutte contre le terrorisme : Le Tchad, le Soudan, la Libye et le Niger forment un front commun

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Niger : Au moins 28 soldats tués près de la frontière malienne"

Laisser un commentaire