RDC: Le ministre intérimaire des affaires foncières accusé de détournement de fonds

Emmanuel IlungaEmmanuel Ilunga

Ads

Partagez!

Le ministre intérimaire des affaires foncières de la République démocratique du Congo, Emmanuel Ilunga est accusé par certains membres de son cabinet d’avoir détourné environ 9000 euros soit près de 6 millions de francs CFA. 

Tout est parti d’un mémorandum adressé au Premier ministre par un conseiller politique du ministre des affaires foncières. Mémorandum dans lequel François Ndeke accuse le ministre d’avoir mis à l’ écart quelques membres du cabinet, et détourné environ 9000 euros, somme dhabitude reversée aux agents mais rétrocédée au ministère.     

« Cette calomnie est liée au fait que j’ai créé une commission qui s’appelle la Commission d’Étienne Tshisekedi qui a pour objet de rendre les biens des gens qui ont été spoliés. Les spoliateurs ont instrumentalisé certaines personnes en inventant des histoires. Et donc, ils se permettent de dire des choses pour me décourager», a réagi le ministre.

Il se dit décidé à porter plainte et à aller jusqu’au bout, malgré les nombreux appels anonymes, même ‘’parmi les puissants’’.

LIRE AUSSI 100 jours sans Premier minitre : La drôle de présidence de Tshisekedi

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "RDC: Le ministre intérimaire des affaires foncières accusé de détournement de fonds"

Laisser un commentaire