Afrique du Sud : Jacob Zuma se ferme aux enquêteurs

Annonces

Partagez!

L’ancien président sud-africain a décidé de ne plus coopérer à l’enquête.

L’ex-président Jacob Zuma a décidé de ne plus coopérer à l’enquête sur la corruption.

Il dit être victime de parti pris, a annoncé son avocat. Une plainte qu’il avait exprimée en fin de semaine, s’estimant la cible d’un complot.

L’enquête porte sur les scandales de corruption qui ont éclaté alors qu’il était président de l’Afrique du Sud.

Lire aussi Corruption : Jacob Zuma dénonce un « complot »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Afrique du Sud : Jacob Zuma se ferme aux enquêteurs"

Laisser un commentaire