Cameroun : On change d’opérateur de téléphonie en gardant le même numéro

Huawei AndroidHuawei Android

Annonces

Partagez!

Le principe de portabilité mobile des numéros de téléphone entre en vigueur le 1er septembre.

A partir de Septembre, les Camerounais auront la possibilité de migrer d’un opérateur de téléphonie mobile à un autre en conservant le même numéro. En clair, un abonné d’Orange peut devenir client de MTN ou Nextel avec le même numéro. Ceci évite aux clients de passer de multiples appels coûteux à leurs correspondants pour leur communiquer leurs nouveaux numéros.

Selon les responsables de l’Agence des Régulations des Télécommunications (Art), cette innovation offre plus de flexibilité aux abonnés ainsi que de nombreux avantages parmi lesquels l’amélioration des services et la réduction des tarifs. Pour changer d’opérateur donc, les abonnés devront se rendre chez le concurrent de leur choix. Il suffit juste de remplir le formulaire et une nouvelle puce leur est offerte.

Ce formulaire sert à s’assurer que  l’abonné est réellement le propriétaire du numéro de téléphone qu’il veut garder, qu’il est identifié et n’a pas de contentieux avec l’opérateur qu’il veut quitter. Par exemple s’il a emprunté du crédit et n’a pas encore remboursé. Dès lors, le gouvernement camerounais a déjà lancé une vaste campagne de sensibilisation. Cette communication se fera à travers les médias, des sms et autres spots publicitaires.  L’objectif étant d’informer, former et préparer les abonnés à cette nouvelle donne.

Il faut rappeler que cette initiative vient du Groupement d’intérêt économique pour la gestion de la portabilité mobile au Cameroun (GIE-PMC) composé des opérateurs MTN, Orange,Nextel. Les trois opérateurs ont communément investi 1,5 milliard de francs Cfa dans la mise en place d’une base de données centralisée, pour laquelle le contrat avait été attribué par le régulateur télécoms à l’équipementier chinois Huawei.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire