Centrafrique : L’opposition se coalise

Annonces

Partagez!

L’opposition centrafricaine a décidé de former une coalition contre le pouvoir.

L’objectif de cette coalition, est non seulement de se préparer à affronter le pouvoir lors de la prochaine présidentielle, mais également d’exercer son rôle de contre-pouvoir sur les actions et les promesses du parti aux affaires.

La Coalition de l’opposition démocratique 20-20 (COD 20-20) a été officiellement mise sur pied ce lundi 10 février à Bangui, la capitale.

Elle avait été initiée en novembre 2019 et se compose de 16 partis d’opposition et est appelée à grandir.

Cette coalition est composée entre autres des partis d’opposition traditionnels tels que l’URCA, le KNK et le CRPS.

« L’union fait la force et nous avons décidé de nous retrouver pour planifier des actions… C’est la mobilisation de nos électeurs, de nos populations, puisque le point important pour nous, c’est les élections. Nous voulons qu’il y ait des bonnes élections tout simplement parce que le temps des élections bâclées et mal organisées est déjà révolu en Afrique », a défendu l’ancien Premier ministre, Mahamat Kamoun, à la tête du tout-nouveau parti « Be Afrika ti é Kwè ».

Lire aussi Paul Biya exhorte les jeunes des régions anglophones à déposer les armes

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire