Côte d’Ivoire : la prestation de Kaaris au Femua s’achève dans la violence

Kaaris-en-cote-divoirKaaris-en-cote-divoir

Annonces

Partagez!

Des spectateurs ont été blessés lors des heurts entre fans et forces de l’ordre dans la nuit de samedi à dimanche dernier, pendant le concert du rappeur au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo à Abidjan.

Le concert du rappeur français d’origine ivoirienne, Kaaris, a été interrompu par des violences entre spectateurs et forces de l’ordre dans la nuit de samedi à dimanche dernier au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), à Abidjan. Tout a dérapé lorsque des fans surexcités ont fait céder la barrière de sécurité en face du podium, visiblement dans l’intention de rejoindre leur idole sur scène.

Ce mouvement de foule a provoqué une réaction brutale des forces de l’ordre qui ont usé de matraques et de gaz lacrymogène pour contenir la foule. Faisant quelques blessés au passage, selon l’AFP. Revenu une heure après l’incident, le rappeur de 39 ans a exprimé sa colère à la foule et appelé au calme. La veille, Kaaris promettait un show explosif à son public.

«Demain soir (dimanche) on est à Gagnoa, ça va être très chaud, je suis pressé d’y être. J’y suis né. J’ai beaucoup d’espoir en moi que je veux partager», disait-il. A noter que Kaaris faisait partie des 16 artistes invités à prester dans le cadre de la 12e édition du Femua, festival créé par A’Salfo, le lead vocal du célèbre groupe ivoirien Magic System.

LIRE AUSSI France : Booba et Kaaris vont s’affronter sur un ring en décembre prochain

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : la prestation de Kaaris au Femua s’achève dans la violence"

Laisser un commentaire