Gabon : Cinq présumés trafiquants d’ivoire arrêtés

Ads

Partagez!

Cinq ressortissants gabonais ont été interpellés ce mois d’octobre dans les villes de Makokou et de Franceville, en possession de défenses d’éléphant, une espèce protégée dans le pays.

Cinq présumés trafiquants d’ivoire ont été arrêtés au cours de deux opérations distinctes menées ce mois d’octobre dans les villes de Makokou et de Franceville au Gabon. Le premier coup de filet a été réalisé le 18 octobre dernier avec l’interpellation d’un Gabonais de 48 ans dans un motel de Makokou, dans le nord-est du pays. L’’homme avait en sa possession deux pointes d’ivoire qu’il s’apprêtait à vendre.

Au cours de son interrogatoire, le suspect va donner le nom d’un de ses complices qui sera cueilli par les forces de l’ordre. Grâce à ce dernier, les agents de l’antenne provinciale de la Direction générale des recherches (DGR) de l’Ogooué-Ivindo vont mettre la main sur le troisième individu. Les trois hommes sont actuellement gardés à vue dans les locaux de la DGR, en attendant d’être transférés à Libreville où ils seront présentés au procureur de la République.

La deuxième prise a eu lieu le 22 octobre dernier à Franceville, dans l’est du pays. En exploitant un renseignement reçu plus tôt, les agents de la Police judiciaire ont appréhendé deux ressortissants gabonais dans un motel où ils se préparaient à commercialiser quatre pointes d’ivoire. Tous risquent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement, conformément aux dispositions du nouveau Code pénal en vigueur au Gabon.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire