Nigeria-Bénin : Les dessous de la fermeture des frontières

Annonces

Partagez!

Officiellement, c’est une opération de sécurisation qui justifie la fermeture des frontières entre le Bénin et le Nigéria. Mais il y a apparemment d’autres raisons.

Le 20 août, le pose-frontière de Seme, séparant le Bénin du Nigéria a été fermé par le pays de Muhammadu Buhari. Officiellement, il s’agit d’une opération de sécurisation menée par le Nigeria.

Mais selon Jeune Afrique, il y a deux autres raisons majeures. La première est que le Nigeria accuse son voisin de nourrir la contrebande dont les produits inondent le marché nigérian. Par ailleurs, sur le même registre, Aliko Dangote, le milliardaire nigérian, se plaint de la surtaxe de ses camions à la frontière béninoise.

La seconde raison est que Abuja reproche à Cotonou le fait que des autorités béninoises aient accusé des Nigérians d’avoir été les instigateurs des violences qui ont secoué le Bénin après les législatives du 1er mai.

Lire aussi Bénin: Facebook veut former 1 500 entrepreneurs locaux en marketing digital

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Nigeria-Bénin : Les dessous de la fermeture des frontières"

Laisser un commentaire