RDC : Les partisans de Joseph Kabila proclament leur attachement à la constitution

président Kabilaprésident Kabila

Ads

Partagez!

Face aux opposants de plus en plus nombreux qui mettent en garde le président contre un troisième mandat interdit par la Constitution de la République démocratique du Congo, les partisans du président Joseph Kabila ont affirmé leur attachement au respect de la loi fondamentale.

Un appel a été lancé aux membres de cette famille politique à se tenir prêts à accompagner le président Kabila dans cette phase déterminante de son combat politique pour la démocratie dans son pays. Le porte-parole de la Majorité présidentielle André-Alain Atundu a indiqué que jusqu’à présent, il ne voit aucun acte de la majorité présidentielle ou du président de la République qui donnerait à penser que la déclaration solennelle du chef de l’État (ndlr: respecter la Constitution et ne pas être candidat), affirmée et réaffirmée par la Majorité, est en passe d’être violée.

Sans dire formellement qu’il ne se présenterait pas, le président a dit qu’il respecterait la Constitution. Son silence est dénoncé par ses détracteurs, qui s’inquiètent de plusieurs indices ces derniers temps (affiches, déclarations, thèse d’un certain Jean-Cyrus Mirindi, qui se présente comme juriste, selon laquelle le président peut briguer un troisième mandat car une réforme de la Constitution en 2011 a remis les compteurs à zéro).

La défiance reste cependant de mise. Dans un long texte lu le lundi dernier par un collectif de 176 associations, Kabila est appelé à démentir les rumeurs en déclarant qu’il ne sera pas candidat.Non à un troisième mandat! Non à la modification de la Constitution!

LIRE AUSSI  RDC : Nouvelles lois en vue pour un troisième mandat de Joseph Kabila ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire