Algérie : Le fils du président poursuivi pour trafic de cocaïne

Ads

Partagez!

Le fils du président algérien est poursuivi dans une affaire de trafic de cocaïne.

Le procès de Kamel Chikhi, un homme d’affaires mis en cause dans une affaire de trafic de cocaïne, s’est ouvert ce 26 février 2020. Parmi les coaccusés figure Khaled Tebboune, le fils de l’actuel président algérien, Abdelmadjid Tebboune.

Kamel Chikhi, promoteur immobilier, surnommé « le boucher », est le principal accusé dans le dossier des 700 kilos de cocaïne saisis dans un port algérien en mai 2018. Les enquêteurs ont par la suite découvert une collusion entre Khaled Tebboune et cet homme d’affaires.

Khaled Tebboune est présentement en détention provisoire aux côtés de six autres inculpés pour plusieurs chefs d’inculpation, dont « trafic d’influence », « abus de fonction », « perception de cadeaux indus » et « corruption ».

Lire aussi Togo : « Je suis le président de la République démocratiquement élu » (Agbéyomé Kodjo)

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire