Burkina : Une marche des syndicats dispersée par la police

Annonces

Partagez!

Une marche organisée par des organisations de la société civile et des syndicats a été dispersée au gaz lacrymogène par la police au Burkina.

A l’appel des syndicats et d’organisations de la société civile, des Burkinabè ont participé à une marche dite pacifique ce 16 septembre 2019 à Ouagadougou.

Ils dénoncent une mauvaise gouvernance, des détournements de fonds et une gestion inadéquate de la situation sécuritaire au Burkina Faso.

La mairie de Ouagadougou n’avait pas autorisé la marche pour non respect des procédures. De sorte que la manifestation a été dispersée au gaz lacrymogène par les éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS).

Le gouvernement a indiqué qu’il restera ferme sur les cas de la violation de la loi. Quant aux organisations, elles ont estimé dans leur droit et que le pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré prenait des allures dictatoriales.

Lire aussi Sénégal : Chimiothérapie gratuite pour les personnes atteintes du cancer du sein et du col de l’utérus

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Burkina : Une marche des syndicats dispersée par la police"

Laisser un commentaire